Couverture du journal du 05/08/2022 Consulter le journal

« Au Bureau des Saveurs », artisan zéro gaspi

Gaëtan Chauvel, artisan traiteur, à Mouazé, a obtenu le label « Artisan Zéro Gaspi » mis en place par la Chambre de métiers et de l’artisanat de Bretagne, en partenariat avec l’ADEME et la Région Bretagne.

Au Bureaux des Saveurs

© Au Bureau des Saveurs

Une évolution croissante

Au Bureau des Saveurs a été créé en 2007 par Gaëtan Chauvel, cuisinier de formation. L’entreprise, spécialisée dans les plats cuisinés, les plateaux-repas et les prestations événementielles, travaille principalement avec une clientèle de professionnels. « Nous proposons une cuisine maison, généreuse et raffinée, réalisée à partir de produits bruts, sélectionnés avec soin, issus le plus possible d’agriculture raisonnée et locale », souligne le fondateur. Afin de répondre à la demande croissante des clients, Gaëtan Chauvel a également investi dans un nouveau local de 500 m2, en 2017. À présent, l’équipe compte quinze collaborateurs, dont deux en apprentissage. « Nous sommes fiers de voir évoluer cette entreprise, cela ne serait possible sans la confiance de nos clients », explique Gaëtan Chauvel.

Une démarche collaborative

La Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) fait partie intégrante de l’ADN de l’entreprise, c’est pour cette raison que l’entreprise Au Bureau des Saveurs met en place différentes actions pour répondre aux préoccupations environnementales. L’entreprise a participé au dispositif Artisan Zéro Gaspi et a coché tous les critères grâce à ces gestes. « Nous travaillons avec plusieurs partenaires, par exemple l’entreprise Nous Anti-Gaspi récupère nos produits à dates courtes », explique le fondateur. Au Bureau des Saveurs travaille à la commande de façon à limiter les pertes alimentaires. Lors des buffets, il est également proposé à l’entreprise qui a passé la commande de garder les restes le cas échéant. Des dons sont effectués à des associations. « Au sujet des déchets, le tri des déchets est mis en place dans le laboratoire de production et les déchets organiques sont compostés », précise Gaëtan Chauvel. À présent, l’entreprise va pouvoir valoriser son engagement auprès de sa clientèle.

Artisan zéro gaspi : un dispositif pour réduire les pertes alimentaires

Chaque année, un boucher-charcutier-traiteur jette en moyenne près de 3.6 tonnes de nourriture, soit une perte de 9 949€ sur son chiffre d’affaires*.

Pour répondre aux demandes des consommateurs, mais aussi pour gagner en compétitivité et différencier les artisans de la concurrence, la Chambre de métiers et de l’artisanat de Bretagne, l’ADEME et la Région Bretagne proposent un accompagnement spécifique aux artisans bretons, le dispositif « Artisan Zéro Gaspi ».

L’objectif de cette action est simple : aider les artisans à réduire les pertes et invendus afin d’augmenter leur marge brute.

À travers un diagnostic individuel et un plan d’action personnalisé, les conseillers environnement de la CMA Bretagne accompagnent les artisans dans la réduction de leurs pertes alimentaires. Ce dispositif Artisan Zéro Gaspi permet également de gagner en visibilité en valorisant cette action auprès des clients et répond à un véritable enjeu environnemental.

Depuis 2020, 17 entreprises ont été labellisées Artisan Zéro Gaspi en Ille-et-Vilaine.

 

*Étude expérimentale, CMA Bretagne 2020-2021

 

Mot des présidents

« La lutte contre le gaspillage alimentaire représente un défi majeur pour les entreprises artisanales et pour notre planète. Diminuer les pertes alimentaires représente de nombreux avantages pour les artisans : l’optimisation des stocks de production, la diminution des coûts liés aux déchets ou encore la valorisation de l’image de l’entreprise. Face à cet enjeu, la CMA Bretagne accompagne les artisans avec le dispositif Artisan Zéro Gaspi. »