Couverture du journal du 05/08/2022 Consulter le journal

Dirigeants TPE : Un pouvoir d’achat « en chute libre »

Le SDI, syndicat des Indépendants et des TPE, a mené une grande enquête en mai 2022 auprès de 1 657 artisans, commerçants, professionnels libéraux et dirigeants de très petites entreprises. Près de la moitié d’entre eux vivraient avec des ressources inférieures au SMIC, pour un temps de travail hebdomadaire de 50 heures.

Marc Sanchez, Secrétaire général du SDI.

Marc Sanchez, Secrétaire général du SDI © DR

L’année 2022 a vu de nombreux dirigeants et indépendants baisser leur rémunération (déjà faible) pour s’acquitter des dépenses essentielles au fonctionnement de leur entreprise et payer les salaires de leurs salariés. Au cours du premier trimestre 2022, 53% d’entre eux constatent une baisse de pouvoir d’achat de 10% à 30%. De fait, ils amortissent en partie les hausses tarifaires imposées par les fournisseurs sur leurs marges, et donc, in fine, sur leurs rémunérations.

Selon l’enquête menée par le SDI, 44% des entrepreneurs individuels (hors microentrepreneurs) se rémunèrent moins d’un SMIC mensuel pour un temps de travail hebdomadaire proche de 50 heures. « À l’issue de deux années de crise sanitaire désormais prolongée en crise économique, notre enquête met à jour la précarité financière personnelle grandissante qui frappe près de la moitié des travailleurs indépendants et des dirigeants de petites entreprises françaises », alerte Marc Sanchez, Secrétaire général du SDI.

Cette conjoncture très défavorable intervient au pire moment, alors qu’ils doivent commencer à rembourser les 61 milliards de dettes accumulées sur les deux dernières années sous forme de PGE (Prêt Garanti par l’État) et de report de charges URSSAF.

Parmi les mesures demandées par le syndicat, l’allègement de 48€/mois des charges du dirigeant, l’allongement de la durée de remboursement du PGE… et une question « Inviter chacun à devenir un entrepreneur se heurte à la véritable question : hors salariat, peut-on encore vivre de son travail ? »