Couverture du journal du 12/04/2024 Le nouveau magazine

Galerie l’Antre Temps : Viviane Michel et Constance Villeroy présentent L’Antre de la Louve

C’est un univers poétique, propice à la rêverie et à l’évasion dans les contrées de l’imaginaire. Viviane Michel et Constance Villeroy partagent le même goût pour la matière toujours appelée à se transformer entre leurs mains expertes : le papier, le bois, le fil, la dentelle et les feuillages pour Viviane. Et pour Constance, qui l’accueille dans sa galerie-atelier L’Antre Temps (Rennes) : l’acier ou le zinc, patinés par les ans.

©DR

©DR

©DR

©DR

Originaire du pays basque, établie en Mayenne, Viviane Michel, artiste plasticienne et créatrice de livres d’artistes, cultive toutes les formes d’expression avec patience, minutie, adresse et sens du détail, qui sont le propre des artisanes. Dotée d’une grande imagination, elle dessine, illustre, peint, grave, imprime, découpe, colle, coud, brode, tricote, fabrique… pour raconter des histoires et les mettre en images sur le thème – dans cette exposition – de l’antre (maison, refuge, ventre, grotte, forêt). Avec ce bonheur de faire apparaître sur le papier une louve, un lapin, des feuilles, un arbre, une maison, un petit voilier…
Viviane Michel mêle toutes les techniques. Ainsi, dans sa composition À l’ombre des arbres, peinte dans une harmonie de verts, apparaissent les plantes qu’elle a cueillies dans les sous-bois, conservées précieusement pour être encrées et estampées sur le papier avant d’être rehaussées de fils cousus et entrelacés. Dans la série Dénouement, elle associe photogravure et dessin, crayon à papier et feutre fin, fils brodés et papiers découpés avec des motifs rappelant les écheveaux de laine. L’antre de la Louve est illustré par un dessin très fin : la silhouette d’une louve en noir et blanc et, dans sa panse, deux enfants jouant dans les bois, tout droits sortis d’un conte. L’image de la maison est très présente dans l’œuvre de Viviane : une forme découpée dans le bois couverte recto verso d’impressions végétales, de dessins d’animaux agrémentés en guise de légende, de mots découpés dans des livres anciens. Pourquoi dessiner ? Réponse de Viviane Michel : « Pour me sentir vivante peut-être. » Sans doute aussi pour faire partager son jardin secret.

La patine du temps

Installée depuis seize ans dans son atelier-galerie de la rue de la Parcheminerie, s’ouvrant sur une petite cour silencieuse, Constance Villeroy aime accueillir dans son antre les artistes dans lesquels elle se reconnaît certainement un peu. Car c’est une artisane elle aussi, inspirée par toutes ses trouvailles : plaques d’acier ou de zinc, morceaux de gouttière, moules à gâteaux, grilles de presse-purée, roues dentées, pièces mécaniques, pommes d’arrosoir, plateaux de balance en cuivre… Elle découpe, martèle, cisèle, polit, soude et assemble toutes les pièces en métal qui lui tombent sous la main. Avec, pour allié, le temps et sa patine.
Le métal corrodé, parfois rouillé est à la fois « toile de fond et matière à transformer », support pour des horloges, des tableaux, des bijoux… Des petits moules à gâteaux d’autrefois, ronds et dentelés, Constance fait des cadres pour ses paysages : des plaques de zinc choisies pour leur patine qu’elle rehausse de pastel estompé pour suggérer, au-dessus de la ligne d’horizon, des ciels d’orage, des nuages évanescents, des effets de brume ou de bruine, des instants de lumière fugitifs.

©DR

©DR

Des œuvres à quatre mains

Constance et Viviane ont réalisé des œuvres à quatre mains, en mêlant leur pratiques et leurs matériaux de prédilection, comme ce diorama découpé en plusieurs plans à partir des dessins à l’encre de Viviane : feuillages, fougères, louve au clair de lune, lune figurée par une petite pièce métallique. Ou encore cette petite maison de bois sous un ciel brumeux. Constance a aussi découpé pour Viviane des petits ronds d’acier ou de laiton, reliés par des fils et servant de support à de minuscules dessins et collages, le tout pouvant se replier en « accordéon » et se loger dans une boîte écrin, à la façon d’un livre d’artiste.
Animées par la même curiosité, la même patience, la même invention, le même travail de la main, Constance Villeroy et Viviane Michel se sont parfaitement accordées. Matières, techniques et images se rencontrent pour mettre en résonance monde extérieur et univers intérieur sur un ton très poétique.

Atelier-Galerie L’Antre Temps, 45 rue de la Parcheminerie à Rennes.
Exposition jusqu’au 6 décembre 2023.
Les mardi et mercredi de 11 h à 17 h, les jeudi et vendredi de 12 h à 18 h 30, le samedi de 15 h à 18 h 30.