Couverture du journal du 23/02/2024 Le magazine de la semaine

Délifrance investit 2,5 M€ dans l’usine de Landévant, pour des viennoiseries haut de gamme

©Délifrance

C’est à mi-chemin entre la viennoiserie classique et la pâtisserie. Feuilleté poire-chocolat, babka caramel, tressé romarin-ail : les créatifs de Délifrance ont eu carte blanche pour créer des gourmandises premium, destinées à l’hôtellerie et la restauration. Et c’est au sein du site de Landévant, entre Lorient et Auray – le plus polyvalent du groupe – que la nouvelle ligne a été installée, pour 2,5 M€. Un outil innovant et hybride, permettant des interventions manuelles pour le façonnage ou le glaçage.

 Délifrance, dont le siège est installé à Ivry-sur-Seine, c’est 900 M€ de CA (80 % à l’international), 3 300 salariés dont 1 500 en France, 14 usines dont 7 en France et 2 en Morbihan (Landévant 250 salariés et Theix 80 salariés). Le groupe fournit en viennoiseries prête à pousser ou prête à cuire les boulangeries de GMS, les cafés et restaurants.