Couverture du journal du 23/02/2024 Le magazine de la semaine

La Fonderie de Bretagne : l’usine recherche un nouvel actionnaire

©Fonderie de Bretagne

Après une première étape de transformation réussie, la Fonderie de Bretagne recherche un nouvel investisseur pour diversifier sa production et ses marchés. Dans un communiqué, l’entreprise annonce  que « la direction de FDB, en accord avec son actuel actionnaire, Callista Private equity GmbH, a initié un processus de recherche d’un nouveau partenaire stratégique qui permettra à l’entreprise de déployer sa nouvelle dynamique de croissance ».

Rachetée fin 2022 à Renault par l’allemand Callista, spécialiste du carve out, la fonderie a engagé de lourds travaux sur ses lignes de production. Les premiers plans de performance et d’économie ont permis d’améliorer les résultats de près de 30% en 2023. L’entreprise cherche maintenant un nouvel investisseur, « un partenaire stratégique porteur d’une vision industrielle à long terme » afin d’atteindre l’équilibre économique dès 2026. Les représentants des salariés ont été informés de cette démarche lors du CSE du 25 janvier.

« La démarche engagée ne modifie pas le fonctionnement de l’usine
, précise Jérôme Dupont, directeur général. Nous poursuivons avec détermination le déploiement de notre stratégie de diversification : de nouveaux commerciaux viendront renforcer notre équipe commerciale dans les prochains jours, et d’importants travaux sont déjà lancés pour préparer la transformation de la fusion et l’arrivée dans les prochains mois de nouveaux équipements de noyautage et de finition ».
Installée à Caudan, la Fonderie de Bretagne emploie 300 salariés. Le plan de modernisation de l’usine nécessite un investissement de 32 millions d’euros.