Couverture du journal du 20/11/2020 Consulter le journal

Les traiteurs, grands oubliés de la reprise

Si les traiteurs ont pu recommencer leurs activités le 11 mai, leurs domaines d’intervention se sont considérablement réduits : cocktails d’entreprises, repas de mariage, réceptions privées, rassemblements publics en évènementiel, salons professionnels… des activités totalement à l’arrêt, reste les commandes des particuliers et les plateaux-repas en réunion.

« Nous avons repris le 25 mai, mais en équipe réduite à 3, un seul cuisinier suffit à notre activité depuis 1 mois, les deux autres cuisiniers traiteurs sont en chômage partiel, ainsi que le maitre d’hôtel et la commerciale BtoB, et bien sûr les équipes de services », indique Marie Laure Chapin. « Avant la reprise, j’ai appelé nos 10 principaux clients entreprises : peu de commande de plateaux-repas en prévision, avec le télétravail, et pas de réunion client. » De même les salons tels Artibat et le Space, qui font appel aux services de Chapin Traiteur, sont annulés. 70 % de l’activité s’oriente vers une clientèle professionnelle – entreprises, salons, institutionnels – et ne pourrait reprendre qu’en septembre… progressivement.

Printemps/Été : période capitale d’activité

« À ce jour 65 % des mariages prévus en 2020 sont reportés. Quelques-uns se tiendront à l’automne, mais la majorité auront lieu au printemps 2021, voir même en 2022. » Le comble étant que l’année prochaine, les reports des cérémonies de 2020 vont venir s’ajouter aux nouveaux mariages 2021. « Nous souhaitons garder le même rythme et assurer au maximum 3 mariages par week-end. Il n’est pas question d’en faire plus même si les demandes affluent, car je ne veux pas que cela se fasse au détriment de la qualité de prestation et de l’accompagnement des clients. »

« Nous avons une chance : nous sommes une entreprise familiale de près de 40 ans d’existence, une notoriété pour le travail de qualité et une trésorerie, nous serons encore là en 2021. »

Une reprise timide

Comme les restaurateurs, Chapin Traiteur a adapté son offre, proposant des plats à emporter les week-end de la fête des Mères et fête des Pères pour les particuliers.Et pour les entreprises, la reprise fin mai s’est accompagnée du lancement d’un nouveau produit, le Poke bowl, proposé sur la e-boutique en complément des coffrets repas habituels.« Les quelques demandes de livraison aux entreprises, et les quelques repas à emporter aux particuliers, voilà notre unique activité actuellement. C’est peu, nous réalisons en juin que 10 % du chiffre d’affaires de l’an passé… »

—> Nouveauté à la carte : le Poke Bowl !
Le Showroom a également rouvert mi-juin, pour accueillir les clients.

« Après 3 mois d’activité à zéro pendant le confinement, en juin nous réalisons 10 % de notre CA de l’an passé. »

Maîtres d’Hôtel, cuisiniers, photographes tout un secteur à l’arrêt

Cette crise entraine dans son sillage l’ensemble des composantes du secteur, les serveurs, cuisiniers, animateurs et DJ, photographes. Ces métiers craignent tous le risque de faillite, faisant planer le spectre d’un chômage de masse dans ce secteur de l’évènementiel.

CHAPIN TRAITEUR

3 rue du Petit Pré, Parc d’Activités Rennes Ouest / Vezin le Coquet
Organisateur de réception depuis 1981 (bientôt 40 ans), Chapin Traiteur a su diversifier ses activités et développer une importante offre de services. En 1991, la PME familiale a construit un laboratoire, aux portes de Rennes route de Lorient, avec également un agrandissement des locaux en 2013, désormais équipée d’un nouveau laboratoire, de nouvelles cuisines, et d’un showroom, située dans le parc d’activités Ouest de la Route de Lorient.

Retrouvez l’offre sur l’e-boutique www.chapin-traiteur.com