Couverture du journal du 07/06/2024 Le nouveau magazine

Lorient, future base des équipes de l’America’s Cup

K-Challenge, structure porteuse des trois équipes de France de l’America’s Cup, a sollicité à l’automne dernier plusieurs villes pouvant l’accueillir de manière permanente. Lorient a remporté les négociations. La ville vient d’annoncer un protocole d’engagement comprenant la construction d’une base fixe et d’un centre de recherches dans le nouveau quartier du Péristyle.

© AlexanderChampy-McLean_OERT

En cette fin avril pluvieuse, une excellente nouvelle déchire le ciel lorientais. Les équipes de France concourant pour la Coupe de l’America disposeront dorénavant d’une base fixe d’entraînement et de recherche à l’entrée de la rade de Lorient. L’agglomération lorientaise devient officiellement partenaire de K-Challenge et de l’écurie Orient Express Racing Team. K-Challenge est la première SportTech qui rassemble sportifs, ingénieurs, techniciens et experts français ayant l’objectif ultime de remporter les plus grandes compétitions de voile internationale, dont le plus ancien trophée sportif au monde : l’America’s Cup.

Une soixantaine d’emplois

©Aurélien Le Bourhis

Franck Cammas, Jessie Kaupman (équipe féminine), Stephan Kandler, Fabrice Loher, Bruno Dubois, Lou Mauriac (équipe jeune) ©Aurélien Le Bourhis

Le protocole d’engagement étant présenté en juin prochain au conseil communautaire de l’agglomération, les aspects financiers restent pour l’instant confidentiels. Ce que l’on sait en revanche est qu’il sera nécessaire de construire des bâtiments en lieu et place de l’ancien cercle des officiers (propriété de la ville), draguer la rade pour atteindre les six mètres de tirants d’eau, construire des pontons et un aménagement pour l’accès à l’eau. K-Challenge emploiera une soixantaine de personnes à l’année.

Accueil des trois équipes du Team France

En plus de l’écurie de course, le protocole signé avec Lorient agglomération comprend l’accueil de sa filiale K-Challenge LAB qui a pour vocation de développer les technologies de décarbonation de la mobilité. Ce partenariat porte notamment sur le soutien, dès 2024, des trois équipes de France (jeune, féminine et masculine) et l’accueil dès le début 2025, au cœur de l’écoquartier du Péristyle à Lorient, des équipes de K-Challenge tant sur la partie « sport » que sur la partie « lab » avec des projets technologiques au service du développement du territoire et des transitions énergétiques, numériques et écologiques.

Une base fixe : une première pour une écurie française

« Lorient est une place incontournable dans le monde de la voile en France. Très ancrée course au large par les équipes installées sur son sol et les événements qu’elle accompagne, Lorient Agglomération montre son souhait de soutenir la voile d’élite en équipage, en s’engageant à nos côtés pour cette édition de l’America’s Cup », explique Stéphane Kandler, fondateur de K-Challenge et codirecteur général avec Bruno Dubois de l’écurie Orient Express Racing Team. « Lorient Agglomération, en nous accueillant au cœur du quartier du Péristyle, nous permet d’appréhender l’après 2024 avec des perspectives ; c’est très important pour nous qui voulons conserver une partie de notre équipe et pouvoir très vite nous remettre au travail et à l’entraînement sur nos bateaux, au sein d’une base ad hoc complète et autonome, identique à celle que nous avons actuellement à Barcelone. »

Avec ce projet au long cours, Lorient Agglomération souhaite renforcer l’écosystème du nautisme et attirer, au sein de ce nouveau pôle des entreprises de haute technologie au service du développement du territoire et des transitions – énergétiques, numériques et écologiques. La première d’entre elles serait K-Challenge Lab qui travaille, notamment sur un projet de bateau à hydrogène haute vitesse à foils pour les navires commerciaux.