Couverture du journal du 23/02/2024 Le magazine de la semaine

Maçonnerie – Rénovation : à 20 ans, Alban Cupif reprend l’entreprise de son grand-père

En juin dernier, il était encore apprenti maçon à la Faculté des Métiers de Fougères. Aujourd’hui, Alban Cupif est artisan avec 3 salariés, à Combourtillé. Portrait.

Alban Cupif ©DR

Alban Cupif ©DR

©DR

©DR

Lorsqu’il quitte le parcours général en fin de 4e, Alban Cupif ne savait pas qu’il reprendrait, 6 ans plus tard, l’entreprise de maçonnerie de son grand-père Manuel Da Cruz.
« Cherchant ma voie, j’ai fait plusieurs stages dans différents métiers, j’aimais bien la maçonnerie et la couverture. Au final, j’ai choisi d’apprendre la maçonnerie, avec mon grand-père. Il m’a embauché comme apprenti. » Après son CAP, Alban Cupif a poursuivi par un brevet professionnel de maçonnerie qu’il vient d’obtenir, en juillet dernier, à la faculté des métiers de Fougères.

Prêt d’honneur de Pays de Fougères initiative

« J’ai beaucoup appris auprès de mon grand-père, sur les chantiers. Il a son entreprise de maçonnerie depuis 35 ans en rénovation traditionnelle près de Rennes, avec un long parcours auparavant en construction neuve dans de grands groupes où il était chef de chantier. C’est une mine de connaissances en maçonnerie, en grosses rénovations ou extensions, démolition, création d’ouvertures… et grâce à ses enseignements, je suis devenu suffisamment autonome pour diriger un chantier. Aujourd’hui, mon grand-père a 71 ans et c’est tout naturellement qu’il m’a proposé de prendre la suite, encouragé également par d’autres collègues artisans. Personnellement, j’avoue que j’en rêvais, et je sais que ça le rend heureux que je fasse perdurer son savoir-faire. »

©DR

©DR

À seulement 20 ans, Alban Cupif vient donc de créer, fin octobre, AC Maçonnerie, à Combourtillé, car il a grandi dans le pays de Fougères. « J’ai repris le salarié de mon grand-père, embauché un jeune maçon qui était en bac professionnel avec moi à Fougères, et un apprenti par une connaissance. Nous sommes donc 4 à réaliser tous types de maçonneries en neuf ou en rénovation de bâtiments anciens, sur les bassins de Fougères et de Rennes. »

Le tout jeune entrepreneur a obtenu de l’aide pour démarrer son activité, avec un prêt d’honneur de Pays de Fougères initiative.