Couverture du journal du 15/10/2021 Consulter le journal

Plato : Le réseau de 180 dirigeants bretilliens TPE & PME

La 12e plénière régionale du réseau Plato en Bretagne a rassemblé près de 300 personnes au Château des Pères fin septembre. Nommé « The Good plénière », ce rendez-vous régional est un temps fort pour ce réseau d’échange entre dirigeants de TPE / PME, qui compte 8 500 adhérents en Europe, 350 en Bretagne et 180 en Ille-et-Vilaine.

plato

Laurence Schultz, fondatrice et directrice de Pollen Studio, Benoit Morin, dirigeant de IMA.GO et Séverine Durand, DRH chez Magasins Bleus ©LM-7J

La Plénière a débuté sous la verrière du Château des Pères, par une conférence de Catherine Testa fondatrice de loptimisme.com, accompagnée de deux grands témoins locaux : Frédéric Lerebour (Lobodis) et Michel Tendron (TGSO). Sur des sujets aussi présents dans les entreprises que la RSE* et la QVT*, la conférencière a souhaité nuancer ces injonctions au bonheur, comme modèles de production. « Attention au ROIste, le Return On Investment des théories du bonheur au travail, pour ne pas tomber dans le Green Washing et le Happy Washing. Si l’enthousiasme est un élément fort du développement de nouveaux projets en entreprise, il ne doit pas être théorisé. »

Les deux grands témoins abondant concrètement de leurs expériences dans leurs PME. Chez TGSO, bureau d’études et d’ingénierie basé près de Redon, les associés ont ainsi co-construit avec les salariés la démarche RSE, par le biais de commissions. Au programme, des sujets sur la mise en place de temps conviviaux, l’intéressement, ou encore les horaires souples de travail, « avec une badgeuse ! Et pourtant je n’y étais pas favorable au début ! » indique le dirigeant Michel Tendron. « J’ai aussi très vite compris que je n’étais pas indispensable dans ces commissions. Les salariés se sont emparés des sujets ! » Une initiative globale de RSE lancée avec L’Aract Bretagne, l’Association régionale pour l’Amélioration des Conditions de travail. TGSO est également en cours de certification Green Place To Work, « une certification peut faire partie du projet de l’entreprise, mais ce n’est pas le projet en soi. Le projet c’est d’impliquer les collaborateurs, de grandir ensemble dans nos démarches volontaires de qualité. »

 *RSE : Responsabilité sociale des entreprises / QVT : Qualité de vie au travail

plato

©LM-7J

Paroles de dirigeants

Laurence Schultz, fondatrice et directrice de Pollen Studio, agence de création graphique à Rennes.

« Je suis d’abord graphiste, je n’ai donc pas de formation de direction d’entreprise à la base. Intégrer Plato m’a aidé à prendre cette place de dirigeant, grâce au partage d’expériences. Car nous sommes confrontés à des problèmes communs chacun dans nos entreprises. C’est un réseau où l’on se sent à l’aise, moi j’y suis depuis 2 ans, à présent je laisse ma place aux deux associées de Pollen Studio, c’est important qu’elles prennent aussi cette posture de dirigeantes. Mais je n’exclus pas de revenir dans ce réseau ! Pour les sujets évoqués, et la convivialité. »

Benoit Morin, dirigeant de IMA.GO, entreprise de service numérique commercial & marketing à Saint-Grégoire.

« Je suis venu à Plato il y a 2 ans, l’entreprise était en pleine croissance (de 4 personnes à 11 aujourd’hui), et je commençais à sentir la solitude du dirigeant. J’y ai trouvé une idée, une solution, une ressource. Chaque fois quelque chose m’a permis de passer des caps. Venir ici c’est se mettre, en tant que dirigeant, dans une posture d’ouverture, c’est aussi rencontrer d’autres dirigeants d’horizons différents… J’ai adoré. Je passe le relai en faisant entrer la DG de l’entreprise dans le réseau à présent. »

L’esprit d’entraide, sur un Plato

L’objectif de ce réseau Plato est de stimuler la croissance des entreprises par l’échange d’expériences entre pairs, créer une synergie entre différents acteurs économiques d’un même territoire.

Séverine Durand, DRH chez Magasins Bleus, marraine à Plato.

« Le coeur de l’association c’est l’accompagnement des dirigeants, à travers une réunion mensuelle pendant 2 ans. C’est un réseau de proximité, de personnes qui interagissent, co-construisent, c’est un réseau de bienveillance avec une forte approche participative. 75 % des personnes continuent après les 2 années, car des liens et un attachement se sont tissés, mais 2 ans c’est déjà riche d’enseignement ! »

Sur le territoire bretillien, 12 groupes d’une 15e dirigeants – soit 180 chefs d’entreprise – se retrouvent autour d’un animateur référent, et de deux cadres de grandes entreprises marraines. On compte 24 cadres de grands groupes en Ille-et-Vilaine, issus d’entreprises comme Orange, Groupama, Enedis, Triballat, Leroy Merlin, Groupe Roullier, Les Magasins Bleus, Lactalis, Stellantis (PSA)… Créé en 1988 en Belgique, le réseau Plato s’est progressivement étendu dans toute l’Europe avec aujourd’hui, plus de 8500 TPE/ PME adhérentes. En France, ce programme d’échange entre pairs séduit chaque année plus de 1200 TPE / PME, dont 350 en Bretagne.

Plato, 5 lettres pour un acronyme (en langue flamande ou néerlandaise), à l’origine d’un réseau devenu international :

Petershap – parrainage Leerplan – programme de formation Arrondissement – sur un même territoire Turnhout – ville d’origine à la création du réseau Ondernemingen – entreprises