Couverture du journal du 12/04/2024 Le nouveau magazine

Safran Aircraft Engines : La Janais accueillera le nouveau site en 2027

Du nouveau au pôle industriel de la Janais à Rennes. Safran installe un nouveau site de fonderie dédié à la production d’aubages de turbine pour ses programmes de motorisation majeurs, pour les domaines civil et militaire. 200 personnes seront embauchées sur le site, avec une possibilité d’extension. Opérationnel en 2027, il permettra à la filiale Safran Aircraft Engines de compléter son réseau mondial.

©Safran

Olivier Andriès, directeur général de Safran ©DR

Olivier Andriès, directeur général de Safran ©DR

Une acquisition stratégique pour la Bretagne. « Une décision stratégique qui témoigne de notre soutien à la souveraineté nationale et à la renaissance industrielle de la France », précise Olivier Andriès, directeur général de Safran. Un nouveau site qui permettra de monter en cadence sur le moteur militaire M88, « dont les pièces sont majoritairement produites sur notre territoire, et de renforcer la chaîne d’approvisionnement du moteur LEAP, en fabriquant, en France, une partie de la production de pièces critiques », continue le directeur.

En collaboration avec le site de Gennevilliers, fonderie historique de référence de Safran Aircraft Engines, il bénéficiera des meilleurs standards en termes de performance énergétique, grâce, entre autres, à l’optimisation des flux logistiques avec les autres sites de productions situés en Île-de-France.

Réduire l’empreinte carbone

En 2021, le Groupe Safran a lancé le programme de démonstration technologique CFM Rise, visant à réduire de 20 % supplémentaires l’empreinte carbone des moteurs de la prochaine génération d’avions, à horizon 2035. Le moteur LEAP, en service depuis 2016, permet ainsi une réduction de 15 % la consommation de carburant et les émissions de CO2 des avions monocouloirs de nouvelle génération (Airbus A320neo et Boeing 737 MAX).

« La Région est fière de contribuer au développement de Safran en l’accompagnant par un plan de formation adapté à ses besoins. La Bretagne est une terre industrielle », ajoute Loïg Chesnais-Girard, président de la Région.

Safran dans le monde

Présent partout dans le monde, Safran emploie 92 000 collaborateurs, pour un chiffre d’affaires de 23,2 milliards d’euros en 2023. Le Groupe occupe, seul ou en partenariat, des positions de premier plan mondial ou européen dans les marchés de l’aéronautique, (propulsion, équipements et intérieurs), de l’espace et de la défense.