Couverture du journal du 23/02/2024 Le magazine de la semaine

Buldi met le cap sur la rénovation énergétique

La startup vannetaise Buldi a développé une plateforme digitale d’intermédiation entre les professionnels et les particuliers qui veulent construire une maison. Quasiment arrivés au seuil de rentabilité sur leur activité principale, qui fait 1,7 million d’euros de chiffre d’affaires, les trois fondateurs ouvrent le marché de la rénovation énergétique. Début novembre, face à des investisseurs rennais, ils ont déroulé leur feuille de route, espérant lever 300 000 euros.

Les fondateurs : Nicolas Mahé, Matthieu Merceron, Elise Albert.©SB_7J

Les fondateurs : Nicolas Mahé, Matthieu Merceron, Elise Albert. ©SB_7J

Pour faire construire ou agrandir son habitation, choisir le bon professionnel est un enjeu de taille. Buldi, fondée à Vannes en 2018, propose une solution digitale pour mettre en relation particuliers et entreprises du bâtiment, grâce à un algorithme de matching. Les professionnels – constructeurs, maîtres d’oeuvre, architectes, contractants généraux – financent un abonnement au site pour recevoir des contacts qualifiés par l’équipe de la startup, qui compte 25 collaborateurs.
La solution Buldi est aujourd’hui accessible dans 45 départements. Après avoir réalisé une première levée de fonds de 1,4 million d’euros en 2021, Buldi lance un nouveau tour de table pour soutenir le lancement de son activité sur le secteur de la rénovation. Les entrepreneurs espèrent réunir 300 000 euros grâce à la plateforme de financement participatif rennaise, Soul Invest*. « 50% de la somme ont déjà été sécurisés », précise Nicolas Mahé, l’un des trois cofondateurs de Buldi. Le lancement du configurateur final dédié à la rénovation est prévu en janvier 2024.

La construction dans le creux de la vague

Cette décision stratégique doit renforcer la résilience de Buldi dans un contexte où le marché de la construction individuelle connaît une décroissance, « passant de 105 000 à 110 000 maisons en moyenne sur les dix dernières années à 80 000 cette année (96 000 en 2022, ndlr), détaille Nicolas Mahé. Alors que la réglementation n’est pas favorable à la construction individuelle, avec notamment l’exclusion des maisons neuves du prêt à taux zéro, nous sommes optimistes. Le marché reste robuste. Si la question est : y aura t-il des constructions de maisons neuves en 2030 ? La réponse est oui. L’histoire du secteur sur les trente dernières années démontre sa capacité à rebondir après des périodes de repli. C’est entre les mains des pouvoirs publics. »
Le contexte n’empêche pas Buldi de poursuivre son développement, par le biais notamment de partenariats avec le Figaro Immobilier, Immonot (site d’annonces immobilières des notaires), ou encore SeLoger.com.

Si la question est : y aura t-il des constructions de maisons neuves en 2030 ? La réponse est oui.

* La plateforme accompagne des startups ayant réalisé au moins 1 million d’euros de chiffre d’affaires sur les 12 derniers mois. Détentrice de l’agrément européen dédié aux prestataires de services de financement participatif, Soul Invest est une émanation de The Moon Venture.