Couverture du journal du 14/06/2024 Le nouveau magazine

Canopée : le cargo à voiles rotatives valide ses essais en mer

©Ayro

121 mètres de long, 4 ailes rotatives de plus de 360 m² chacune : les caractéristiques du cargo Canopée sont inédites. Ce roulier a été conçu spécifiquement par le cabinet d’architecture navale vannetais VPLP afin de transporter les éléments du lanceur de la fusée Ariane 6 vers la base de lancement de Kourou, en Guyane. Premier navire industriel hybride vélique et thermique, il bat pavillon français.
Mais avant de rallier la Guyane, le navire a testé ses nouvelles voiles en mer : installées cet été à Caen, les quatre ailes articulées visent une réduction annuelle de 30% de la consommation de diesel, et donc des émissions de CO2. Elles doivent fournir 15 à 40% des besoins du cargo selon la vitesse ciblée et la saison. Les 4 Oceanwings® ont eté développées par Ayro (émanant de VPLP) : des ailes verticales en composite, automatisées, affalables et brevetées qui, à surface égale, sont deux fois plus performantes qu’une voile classique.
Canopée ambitionne de démontrer le potentiel de l’énergie vélique pour relever l’enjeu de la décarbonation du transport maritime. En proportion de la motorisation principale, Canopée sera le navire moderne qui aura le plus recours à l’utilisation du vent. Après un mois d’essais à quai puis en mer, les performances et les aspects techniques des ailes ont pu être testés et validés. Le navire est maintenant prêt pour entamer ses 11 rotations annuelles depuis les ports européens vers Kourou. Il sera exploité par Alizés, une joint-venture entre Zéphyr & Borée (Lorient) et Jifmar Offshore Services (Guyane).