Couverture du journal du 12/04/2024 Le nouveau magazine

Festival Interceltique de Lorient : 35,6 millions d’euros de retombées éco en 2023

Durant les dix jours du festival, les visiteurs ont dépensé 33 millions d’euros sur le territoire de Lorient Agglomération et les organisateurs de l’événement plus de 2,5 millions d’euros. Soit un total de 35,6 millions d’euros de retombées économiques. Une augmentation de 48 % sur six ans*, en partie due à l’inflation.

Retombées économiques totales du Festival interceltique de Lorient 2023 : 35,6 millions d’euros ©FanchGanivel-Mairie de Lorient

Plus 48 % de retombées économiques en six ans ! Formidable score ou trompe l’œil statistique ? Avec 306 000 festivaliers uniques, l’édition 2023 a connu une hausse de fréquentation de 12 % par rapport à 2017 et les dépenses locales ont augmenté de 54 % (33 millions d’euros en 2023 contre 21,4 millions d’euros en 2017).

Une hausse qui s’explique pour beaucoup par l’explosion des dépenses contraintes comme l’hébergement de type Airbnb et hôtels (+90 %) et le carburant (+150 %). L’augmentation est aussi nuancée par une inflation de 16 % entre 2017 et 2023. La progression réelle est ainsi de +38 % en six ans.

93 % des retombées issues des festivaliers

Pour connaître l’ensemble des retombées économiques, il convient d’ajouter aux dépenses des visiteurs, celles réalisées par l’organisateur. Le FIL a dépensé 2,575 millions d’euros auprès de 326 fournisseurs, dont 36 % implantés sur l’agglomération de Lorient.

L’étude distingue les retombées et l’impact économique : les retombées économiques sont les dépenses réalisées sur le territoire pendant l’évènement tandis que l’impact économique correspond à la richesse créée sur le territoire. Pour la mesurer, l’étude prend en compte les flux financiers entrants et sortants.

+ 82% d’impact économique en six ans

Dans les dépenses des spectateurs, ne sont comptabilisées que celles des résidents hors de l’agglomération ; de même pour l’organisateur, seules sont prises en compte les ressources issues de l’extérieur de l’agglomération (subventions départementales, régionales, nationales…). Les flux financiers entrants atteignent toutefois 24,2 millions d’euros. Au final, l’impact économique est de 23,5 millions d’euros, soit une progression de 82 % en six ans.

*L’enquête

La dernière étude des retombées économiques remontait à l’édition 2017. L’agence de développement économique AudéLor a actualisé ces données avec le cabinet Gece, spécialisé dans les enquêtes en ligne. Un questionnaire a retenu 3 842 réponses, issues du grand public, artistes, exposants, salariés et bénévoles à l’automne 2023.