Couverture du journal du 14/06/2024 Le nouveau magazine

Galian : le vélo made in La Janais

Alors que le gouvernement veut renforcer la place du vélo dans l’économie et vise l’assemblage d’1,4 million de vélos en France d’ici à 2027, et de 2 millions de vélos en 2030*, la startup rennaise Galian espère faire sa part avec la future production de son vélo « cargo tail » à La Janais.

Vincent Renard, co-fondateur, et Eloïse Le Calvez, responsable marketing et communication ©SB_7J

Vincent Renard, co-fondateur de Galian, et Eloïse Le Calvez, responsable marketing et communication ©SB_7J

« La réindustrialisation passera par l’innovation », assure Vincent Renard, co-fondateur de Galian, le cargotail électrique. Structurer une filière économique complète autour du vélo, de l’assemblage au recyclage, fait partie des ambitions du ministère des Transports. Pour l’heure, « 90 % du marché européen des cadres de vélo sont faits en Asie, rapporte l’entrepreneur. En France, nous avons perdu des capacités de soudage, surtout pour celui de l’aluminium qui est très particulier. Il y a un enjeu de formation. »

Production prévue à La Janais

©Galian

©Galian

Avec son « Formidable », un mix entre un vélo cargo et un long tail (capacité à l’avant et à l’arrière), Galian prévoit d’installer sa production au pôle d’excellence industrielle à La Janais, près de Rennes. « Un cluster se crée à La Janais pour que des sociétés comme nous puissent se développer. » 200 précommandes du cargo tail sont ouvertes. Prix d’entrée : 9230 euros (hors option). « Nous proposons un produit premium, fabriqué en France. C’est le prix des marchés hollandais et allemand. » Si les trente premières commandes seront fabriquées en Occitanie, là où le vélo a été prototypé, le reste devrait voir le jour à Rennes. Livraison prévue au printemps 2024.
La startup, installée au Village by CA, projette une levée de fonds dans l’année à venir pour soutenir son développement industriel et se lancer sur des marchés européens.

Remplacer la 2e voiture

Pour Vincent Renard, l’aventure a commencé en 2019. À ses côtés, deux anciens ingénieurs de l’ex-PSA : Jean-Marc Lesimple et Franck Lamiré. « Notre raison d’être est d’accompagner la mobilité décarbonée. Comment se déplacer autrement alors que 75% des déplacements sur une distance de 5-6 km se font en voiture ? Notre vélo doit permettre de se passer de la deuxième voiture mais aussi de la première », explique Vincent Renard. Un pari audacieux quand on sait que plus de 9 Français sur 10 utilisent au moins une voiture au sein de leur foyer (92%), que 55% l’utilisent de manière quotidienne, et que 41% en possèdent deux ou plus (source : OpinionWay pour Sofinco).

Comment se déplacer autrement alors que 75% des déplacements sur une distance de 5-6 km se font en voiture ?

Pas de quoi doucher l’optimisme de cet entrepreneur, fondateur et directeur d’une société de traduction pendant plus de 20 ans, membre fondateur du World Trade Center Rennes et président de ce réseau pendant 6 ans.

 

* source : Plan vélo 2023-2027