Couverture du journal du 14/06/2024 Le nouveau magazine

Arpège Marée : 1,3 M€ pour optimiser ses lignes de production

©Shutterstock

Installé sur le port de Lorient, l’atelier de filetage Arpège Marée (groupe Vivo) veut optimiser l’extraction de la chair de poisson. L’entreprise investit 1,3 million d’euros dans le développement d’un nouvel outil, avec l’appui de la start-up Upcyclink.
Les techniques de filetage actuelles ne permettent de prélever que 50% d’un poisson acheté en criée. Le reste de la chair est généralement transformé en farine pour la nutrition animale. Le potentiel de progression est donc important, et c’est ce qui intéresse Arpège Marée et la start-up Upcyclink. La nouvelle ligne de production permet, après levée des filets, d’extraire la pulpe située autour de l’arête centrale. La matière première ainsi obtenue pourra par exemple entrer dans la composition de plats préparés.
A Lorient, Arpège Marée emploie 35 salariés pour traiter 2000 tonnes de poissons par an. Avec la mise en place de son nouvel outil de production à partir de coproduits, l’entreprise envisage la création de 7 emplois à terme.