Couverture du journal du 23/02/2024 Le magazine de la semaine

Kwan-Tek : 1,2 million pour développer le quantique

Reprise en octobre dernier par Breizh Rebond et la SFLD, la jeune entreprise située à Ploemeur (56) connaît un nouveau départ, tant financier que stratégique. À cette occasion, la société au fort potentiel d’innovation a lancé une nouvelle levée de fonds pour développer des applications quantiques qui devraient marquer une rupture technologique.

Kwan-Tek (Ploemeur) est spécialisée dans les capteurs quantiques à base de diamant

Kwan-Tek (Ploemeur) est spécialisée dans les capteurs quantiques à base de diamant ©Kwan-Tek

Spécialisée dans les capteurs quantiques à base de diamant, Kwan-Tek développe et commercialise des solutions à la pointe de la technologie qui intéressent de nombreuses applications et secteurs. Reconnue comme importante pour la souveraineté nationale, cette technologie de capteur présente également des applications prometteuses dans le domaine de la défense (navigation, détection), de l’instrumentation de haute précision et même du diagnostic biomédical.

Une nouvelle levée de fonds de 1,2 million d’euros

Créée en 2020, la société a été placée en redressement judiciaire début juin 2023. Elle a été rattrapée de justesse de la liquidation grâce à l’intervention de Breizh Rebond* et la SFLD** qui ont pris respectivement 91 % et 9 % du capital. La société ressort aujourd’hui renforcée financièrement grâce à un apport de plus de deux millions d’euros de trésorerie. Une nouvelle levée de fonds de 1,2 million d’euros devrait également être clôturée d’ici au mois d’avril. La société désormais bien coachée par ses actionnaires recentre son modèle économique tout en préservant ses fondamentaux technologiques.

Dix concurrents au monde

Remi Geiger, l'un des trois fondateurs à rester aux commandes

Remi Geiger, l’un des trois fondateurs à rester aux commandes ©DR

En quatre ans, la société a su acquérir un positionnement unique au monde grâce à son travail de R&D et ses 19 ingénieurs (sur 27 collaborateurs). « Depuis la reprise, nous nous focalisons sur trois domaines : l’instrumentation, dont notre plateforme expérimentale d’apprentissage de la physique quantique commercialisée depuis cet été, la navigation sans GPS (en cours de développement) et le contrôle non destructif de matériaux métalliques (usure, corrosion) qui représente un besoin critique dans les secteurs de l’énergie, du nucléaire, de l’aéronautique ou du naval », précise Remi Geiger, le seul dirigeant historique à être resté aux commandes. La pépite technologique est désormais relancée et ses dix concurrents mondiaux n’ont qu’à bien se tenir.

 

 

 

*BREIZH REBOND ?

Créé début 2021, Breizh Rebond soutient les entreprises du territoire breton par la mise à disposition de solutions de financement. Anciens dirigeants de PME et professionnels de l’investissement accompagnent opérationnellement les équipes de direction. Ses partenaires financeurs sont, entre autres, le Crédit Mutuel Arkéa, la Région Bretagne, Bpifrance, le Crédit Agricole, la Banque Populaire Grand Ouest, la Caisse d’Épargne Bretagne Pays de Loire.

**SFLD EN BREF

La SFLD (Société Financière Lorient Développement), créée en 1990, est un investisseur en fonds propres sur le département du Morbihan. Elle a été constituée avec des fonds d’organismes publics associant des entreprises privées, des banques ainsi que des personnes physiques (notamment AudéLor, BPGO, CA 56, CCI Morbihan).