Couverture du journal du 07/06/2024 Le nouveau magazine

Ovalt : se diversifier pour rester compétitif

Pour peser, le groupe breton Ovalt (ex-Altenov), prestataire pour l'industrie, a opté pour la diversification, incluant l'exploration de nouvelles filières. Le groupe quinquagénaire compte 520 employés répartis sur trois sites, Betton (35), Lamballe (22) et Locminé (56), un chiffre d'affaires de 63 millions d'euros en 2023 et 500 clients récurrents. Rencontre avec Vincent Rault, président, au siège du groupe, à Betton, en périphérie de Rennes.

Vincent Rault, président ©SB_7Jours

L’éventail de métiers du groupe Ovalt est large, allant de l’automatisation à la tuyauterie, en passant par l’électricité industrielle, les process industriels, le data management, le pesage ou la robotique. « Nous proposons des solutions clé en main, que ce soit pour la construction d’un nouveau bâtiment ou la réalisation d’un complexe industriel », souligne Vincent Rault, président d’Ovalt.

La filière « algues » comme levier

Avec sept structures spécialisées*, la diversité du groupea permis de se positionner sur de nombreux marchés. Si l’agriculture représente 25 % de l’activité, Ovalt est aussi présent dans le secteur des transports, l’énergie, la pharmacie et la cosmétique ou encore l’agroalimentaire. Au total, le portefeuille compte 500 clients récurrents, de la PME au grand groupe, comme « Orano, Mix buffet, Yves Rocher, HTL, Stellantis, Lhyfe, SNCF, Airbus, Renault, Naval Group ».
Ovalt n’a pas fini de se diversifier. « Nous sommes dépendants des investissements des industriels, expose Vincent Rault. Pour absorber les variations, la diversification est nécessaire. » Les dirigeants d’Olvat étudient dans le même temps la filière bretonne des algues  » pour déterminer le moment où les process seront automtaisés. La transformation des algues et des végétaux, la valorisation des déchets sont des leviers pour nous. Au même titre que l’intelligence artificielle et la cybersécurité. »

Capital : 62 % aux salariés, 38 % à Breizh Rebond

La diversité est un atout pour cette ETI qui doit rivaliser avec les concurrents nationaux tels que SPIE ou Vinci. En 2023, le groupe Ovalt a réalisé 63 millions d’euros de chiffre d’affaires, stable par rapport à 2022. Cette dynamique lui a permis d’investir 20 millions d’euros dans son site rennais. « Une SCI qui intègre les salariés. »  : 62 % du capital du groupe est détenu par 250 salariés. Une organisation capitalistique mise en œuvre par les sept cadres dirigeants qui ont repris l’entreprise par LBO en 2005. En 2022, le fonds Breizh Rebond est entré au capital avec un investissement de 4 millions d’euros, et détient désormais 38 % du capital . « Nous intervenons à un moment décisif pour l’entreprise et accompagnons un cycle de transformation », éclaire Sylvain Querneau, directeur général de Breizh Rebond. L’apport et l’appui stratégique du fonds permettent aux dirigeants d’Ovalt de penser l’avenir.

 

*OET, PGC, ID, BuildData, CIP, Ovalt Connect, Lab4i