Couverture du journal du 26/11/2021 Consulter le journal

Photographies de Stéphane Lavoué « Carré d’art » de Chartres-de-Bretagne « Territoires »

Photographe talentueux, très attaché à la Bretagne, Stéphane Lavoué s’est fait un nom dans l’art du portrait par sa manière toute personnelle de faire vivre ses modèles d’un jour, de scruter les visages, de plonger son regard dans les âmes : « l’Équipage » (2012), galerie de portraits sonores des habitués d’un bistrot de Penmarc’h, « Les Mois Noirs », (2017) inspirés par les travailleurs de la mer en Pays bigouden, les « Enchanteurs » (2020) sur les traces de l’Ankou dans les Monts d’Arrée, à la rencontre d’ étranges « passeurs » de légendes.

Stéphane Lavoué

© Stéphane Lavoué

35 photographies de Stéphane Lavoué ont été acquises par le Musée de Bretagne à l’issue de l’exposition « Western » présentée au printemps dernier. Et voilà que Le Carré d’art à Chartres-de-Bretagne donne à voir un choix d’images extraites des séries les plus marquantes de sa carrière, dans le cadre du cycle d’expositions « Territoires ».

Ethnologue dans l’âme, Stéphane Lavoué est un adepte des road trips photographiques, toujours prompt à explorer de nouveaux territoires, à s’imprégner des paysages, à saisir la lumière de l’instant, à partir à la rencontre des habitants. Son écriture photographique, dictée par l’unité de temps et lieu, permet une narration sous forme de chronique.

Ainsi, en photographiant en plan serré les femmes et les hommes qui composent la série « Tribu », Stéphane Lavoué célèbre la tradition viticole du Languedoc. Ses mises en scène hors du temps au milieu des ceps du domaine d’Assignan dans l’Hérault, ses portraits de vignerons sur fond brun, dignes des maîtres flamands et hollandais par leurs jeux d’ombre et de lumière nous transportent dans un autre siècle.

« The Kingdom » entraîne le spectateur aux États-Unis, à la frontière canadienne, dans un territoire difficilement accessible où paysages et personnages semblent tout droit sortis d’un film de David Lynch. Stéphane Lavoué y avait été salué par ces mots : « Welcome to the North East Kingdom of Vermont ! » En fait de royaume, un pays perdu et un long périple de fermes en fermes, des rives du lac Memphémagog aux pentes des Green Mountains à la rencontre d’un shérif de cinéma, de chasseurs d’ours armés d’arcs et de flèches, d’un vieil explorateur revenu des savanes tanzaniennes et de la « Princesse des abattoirs » !

Tout autre univers avec la série des 65 portraits de la troupe de la Comédie Française réalisés lors de la résidence de Stéphane Lavoué dans l’illustre maison. Sans oublier les portraits saisissants des personnalités commandés par la presse française et étrangère et publiés dans Le Monde, Le Figaro, L’Équipe, The Times, Le New York Times… L’œuvre de Stéphane Lavoué a été couronnée en 2018 par le prix Niepce Gens d’images .

Galerie Le Carré d’art, Centre Culturel Pôle Sud, 1 rue de la Conterie 35131 Chartres de Bretagne. Tél. 02 99 77 13 27 . Exposition Stéphane Lavoué organisée du 19 novembre 2021 au 12 janvier 2022 dans le cadre du cycle d’expositions photographiques « Territoires ». carre. art@ville-chartresdebretagne.fr www.galerielecarredart.fr