Couverture du journal du 23/02/2024 Le magazine de la semaine

Rennes Enchères a sa « Brocante chic » à Montgermont

La maison Rennes Enchères a ouvert en février 2023, une nouvelle salle des ventes, à Montgermont. Une occasion pour pousser les murs, mais aussi pour proposer des objets vintage ou de seconde main à de nouveaux acquéreurs.

Florence Berdou et Carole Jezequel, commissaires-priseurs à Rennes Enchères Bretagne ©7Jours_CM

« C’est une succession d’opportunités », sourit Carole Jézéquel, commissaire-priseur à Rennes Enchères Bretagne. Depuis février 2023, la salle de la place des Lices à une petite sœur. « En novembre 2022, nous avons dû trouver un autre local de stockage et nous avons entendu parler de celui-ci, au 5 rue Marconi, à Montgermont. » Cet espace de 750 m² comprend une partie qui sert d’entrepôt pour de futurs lots et une autre qui fait office de salle des ventes. Deux recrutements ont ainsi accompagné cette ouverture : celui de Florence Berdou, commissaire-priseur, et de Laura Lannuzel, clerc. L’équipe compte désormais dix collaborateurs, dont deux commissaires-priseurs.

Cette deuxième salle des ventes ne se veut pas comme un doublon de la première. Au contraire. « Dans celle des Lices, nous vendons des objets d’art tandis que, dans la nouvelle, il s’agit d’objets de décoration. On peut parler de  »Brocante chic » », explique Carole Jézéquel. C’est aussi l’occasion d’approcher une nouvelle clientèle. « La génération des 30 – 40 ans est intéressée par la vente de ces produits vintage ou de seconde main, constate Florence Berdou. Cela s’inscrit dans une tendance écoresponsable. »

Une croissance et des ventes records

Preuve de ce succès, 2 500 lots ont été vendus cette année lors des enchères à Montgermont, au rythme d’une vente par mois. Il y a eu certains temps forts, comme les 124 lots du sculpteur Alain Burban sur le thème des « Bestioles », avec des œuvres faites de matières recyclées. « C’est une très bonne année », confirme Carole Jézéquel. « Nous sommes en croissance avec des records notamment pour les ventes de bijoux et de tableaux anciens. » 40 ventes aux enchères en 2023 soit un total de 6 millions d’euros pour les objets d’art, dont une adjudication à 484 620 euros.

Les commissaires-priseurs et les membres de leur équipe ne ménagent pas leurs efforts pour atteindre ces résultats. Ainsi, dans la salle de Montgermont, des estimations gratuites sont proposées chaque jeudi, sans rendez-vous, et de bijoux à Rennes chaque lundi, sur rendez-vous également. Ces estimations sont aussi possibles via l’envoi de photos. En outre, de nouvelles spécialités sont proposées, comme la bande dessinée ou les vinyles. « Montgermont est un laboratoire pour essayer de nouvelles choses », conclut Florence Berdou.