Couverture du journal du 23/02/2024 Le magazine de la semaine

Sobriété énergétique : Purecontrol & Olga

Purecontrol à Rennes, jusqu’à présent spécialisée dans le pilotage des stations d’épuration communales, adapte sa solution de pilotage basée sur l’IA, au secteur industriel. Depuis mai, elle accompagne l’entreprise agroalimentaire Olga (ex-Triballat) à Noyal sur Vilaine, pour réduire sa consommation énergétique et améliorer son impact environnemental. En quelques mois, les résultats sont concluants.

Geoffroy Maillard et Gautier Avril, les co-fondateurs de Purecontrol en 2017 ©Purecontrol

C’est en mai 2023 qu’Olga (marques Sojasun, Vrai, Petit Billy, Grillon d’Or, Maison Bordier etc), a fait appel à Purecontrol au sujet de la gestion de sa station d’épuration pour le maintien de la qualité des eaux traitées en sortie. L’enjeu de cette collaboration est à la fois économique et environnemental, permettant la réduction des coûts d’exploitation en optimisant le pilotage de la STEP (station d’épuration des eaux usées), celle-ci représentant à elle seule 15% de la consommation énergétique du site industriel à Noyal-sur-Vilaine.
« Les travaux d’économie d’énergie ne doivent pas se faire au détriment de la qualité des eaux rejetées. On ne peut pas se permettre d’avoir des problèmes techniques sur le site. Toute mauvaise gestion peut impacter la production et si la STEP ne fonctionne pas, on ne peut plus produire », précise Guillaume Guérin, responsable traitement des eaux chez Olga.

Pilotage sur mesure

La spécificité de la STEP était de grandes variations entre la journée (un technicien faisant les ajustements nécessaires) et la nuit et les week-ends (un système d’aération évitait tout risque, mais avec une surconsommation d’énergie). En 7 mois, le fonctionnement des aérateurs a été amélioré et la facture d’énergie a été réduite, de 400 kWh par jour. Soit une économie de 2 000 euros par mois.
La solution Purecontrol* permet de gérer l’ensemble des paramètres du site pour que le pilotage s’adapte en permanence aux effluents reçus. Avec l’IA, l’aération est ajustée en temps réel selon la pollution à traiter pour assurer la conformité des rejets et une bonne décantation des boues. Purecontrol permet aussi la surveillance de la station à distance. « Le travail réalisé avec Purecontrol démontre la capacité d’acteurs locaux à créer des synergies vertueuses à même d’impacter positivement nos écosystèmes par l’optimisation des ressources énergétiques de nos industries », précisait alors Olivier Clanchin, président d’Olga.

 

* Purecontrol a fait une levée de fond de 7 M€ au printemps dernier, réalisée auprès de deux industriels, Groupe OKwind et Veolia, et deux fonds d’investissement, Noshaq et Unexo, pour accélérer son développement en France et à l’international, renforcer son engagement dans la transition écologique de l’industrie.

 

Olga (1350 collaborateurs, 250 producteurs en direct et un chiffre d’affaires de 340 millions d’euros) affiche sa ligne de conduite d’ici à 2025 : transformer le groupe en une entreprise régénérative, moteur des transitions alimentaires, écologiques et sociétales de son secteur (l’autonomie énergétique de ses sites avec des panneaux photovoltaïques (1999), une éolienne (2011), une chaudière biomasse (2015), des ombrières photovoltaïques (2020 et 2022), et aujourd’hui cette solution de gestion de la station d’épuration des eaux usées).