Couverture du journal du 23/02/2024 Le magazine de la semaine

CCI/Medef/CPME :  Des vœux communs aux entreprises

Mercredi 31 janvier-Pluvigner. Philippe Rouault, président de la CCI56, Claude Dozoul de la CPME et Alban Ragani du Medef adressaient leurs vœux au monde économique dans les locaux de Baxter/Hill Rom, le géant du mobilier médical. Une occasion de faire le bilan de l’année passée et d’annoncer les fins de mandat des représentants de la CPME et du Medef.

Mercredi 31 janvier-Pluvigner. Philippe Rouault, président de la CCI56, Claude Dozoul de la CPME et Alban Ragani du Medef adressaient leurs voeux aux acteurs économiques du Morbihan ©7J-DB

Mercredi 31 janvier, dans les locaux de Baxter/Hill Rom à Pluvigner, Philippe Rouault, président de la CCI56, Claude Dozoul de la CPME et Alban Ragani du Medef adressaient leurs voeux aux acteurs économiques du Morbihan ©7J-DB

C’est la troisième année consécutive que les représentants du monde économique morbihannais s’associent lors de la soirée des vœux. Outre les économies réalisées, ces vœux communs reflètent leur bonne entente personnelle et leur volonté de parler d’une seule voix. « Le Morbihan est un territoire de réseaux mais uni, rappelle Philippe Rouault, à la tête de la CCI. »

…reprendre l’initiative et réhabiliter les ambitions. Claude Dozoul, CPME 56 

Après le mot d’accueil de Marc Capdeville, dirigeant de Baxter/Hill Rom, Claude Dozoul, avec son franc parlé habituel, met en garde le monde économique contre l’inflation réglementaire : « La CPME 56 a proposé 80 mesures sociales au lieu des 400 que nous comptons aujourd’hui. Cela permettra aux entrepreneurs de reprendre l’initiative et de réhabiliter les ambitions. » Recrutement, logement, garde d’enfants, cybersécurité… Claude Dozoul détaille tous les thèmes qu’il a défendu lors de son mandat. Une sorte de passage de relais à son successeur.

…créer un environnement favorable à la croissance et à l’innovation, Alban Ragani, MEdef 56

Alban Ragani pour le Medef annonce également la fin de son mandat de six ans. Il se satisfait néanmoins « d’avoir participé à créer un environnement favorable à la croissance et à l’innovation. » Le patron des patrons qualifiant le Medef « d’antidépresseur » remercie à son tour les entrepreneurs d’être « des acteurs engagés dans le débat public et de participer à un avenir prospère, durable et équitable. »

Nos entreprises ont été impactées mais elles ont été bien soutenues, Philippe Rouault, CCI 56

La conclusion revient à Philippe Rouault. « Nos entreprises ont été impactées par de nombreuses crises ces dernières années mais elles ont été bien soutenues, commence-t-il. De notre côté, nous avons fait avancer quelques dossiers, notamment celui sur la réutilisation des eaux usées. Le décret vient juste d’être publié et je suis heureux que notre communauté d’action s’engage sur cette voie. » Il met néanmoins en garde sur la directive européenne Corporate Sustainability Reporting Directive (CSRD) applicable depuis le 1er janvier 2024. Elle fixe de nouvelles normes et obligations de reporting extra-financier et concerne les grandes entreprises et les PME cotées en bourse. L’année 2024 s’annonce chargée…