Couverture du journal du 17/09/2021 Consulter le journal

La SMAP : Les projets deux ans après l’incendie

En juillet 2019 les locaux de la SMAP* à Cesson-Sévigné sont partis en fumée. Près de deux années plus tard, en mai 2021, la quarantaine de salariés a pris place dans un bâtiment flambant neuf. Un exemple de continuité dans l’adversité, et de résilience !

Patrice Letanneur, dirigeant de la SMAP

Patrice Letanneur, dirigeant de la SMAP ©LM-7J

« Tout d’un coup tout s’écroule, il y a beaucoup d’émotion », indique Patrice Letanneur, le dirigeant de la SMAP depuis 15 ans, en se remémorant cet épisode douloureux.

« Mais une fois la stupeur passée, tout le monde a été réactif et volontaire ! On est des battants, on se surprend, c’est quelque chose qui se révèle dans les épreuves ».

Le rebond !

Pourtant, au lendemain de l’incendie, le lundi matin du 8 juillet 2019, c’est un traumatisme. Il ne reste qu’un amas calciné, de cette entreprise très réputée sur le bassin rennais, installée dans l’Ecopole Sud Est de Rennes-Cesson depuis bientôt 44 ans. « L’avantage c’est que nos chantiers sont à l’extérieur. Alors on continue, il n’y a pas eu d’arrêt de chantier. Dans les premiers temps mon bureau c’était ma voiture, garée devant, pour donner les feuilles de chantier et le suivi des travaux. Il manquait le stock de peinture et de revêtement de sol, parti en fumée : j’ai réinvesti pour 200 000 euros de matériel et matériaux dans les 15 jours qui ont suivi. Rapidement, Cap Transactions nous trouve un local à louer en attendant la fin du dossier.»

La reconstruction

La phase d’expertise durera jusqu’en mai 2020, au bout de laquelle la décision est prise de tout démolir. Et de reconstruire.

« Ensuite il y a la phase d’élaboration des plans avec l’architecte, le cabinet Liouville et Jan, suivi par ARPAC Ingénierie. Je voulais un bâtiment moderne et agréable, et fonctionnel bien sûr. On a optimisé le dépôt par exemple. » Au final, 600 m2 de plancher, sur 2 niveaux, et un patio central végétal, chaleureux pour le plaisir des salariés comme des clients reçus.

Embauches et développement

« Malgré cet incendie, puis l’épisode Covid en 2020, il y a eu 5 embauches sur la dernière année. Et on en envisage encore d’autres, pour développer la partie « Ravalement ». Les travaux de peinture et revêtement de sol représentent la plus grande part de notre activité. Mais aujourd’hui les demandes de clients affluent pour du ravalement d’immeubles, de bureaux comme de logements, à Rennes. Nous allons développer cette activité. »

 

* SMAP : Société Moderne d’application de peinture