Couverture du journal du 15/10/2021 Consulter le journal

Un sixième groupe BNI sur la région rennaise

Né pendant le confinement, le Groupe BNI Rennes Métropole compte aujourd'hui 23 dirigeants. Le 21 juillet dernier, le réseau a organisé une rencontre « visiteurs » dans les locaux de l'Évènement à Chantepie en vue de faire connaitre et élargir le groupe.

bni-rennes

Le groupe vise les 30 adhérents et 100 000 euros de chiffre d'affaires échangés mensuellement.

Et de six ! En création depuis mars 2019, le groupe a décidé de valider sa constitution pendant le confinement, le 1 er avril dernier. Présidé par Matthieu Gordien du cabinet d’assurance Leprince et associés, les membres ont appris à se connaitre grâce aux échanges en visioconférence. Pas moins de 217 entretiens entre adhérents ont été comptabilisés. « Le principe du réseau est de se recommander. D’habitude les entrepreneurs se voient individuellement pour apprendre à se connaitre, comprendre les offres et la valeur ajoutée de l’autre. Cela se fait au restaurant, autour d’un café. La visioconférence nous a permis de continuer ces entretiens ainsi que nos réunions hebdomadaires » se réjouit Matthieu Gordien.

Pour cet « évènement visiteurs » destiné à faire connaitre le club, BNI Rennes Métropole a accueilli une soixantaine de personnes.

Président du groupe BNI Rennes Métropole, Matthieu Gordien

Le directeur consultant BNI, Maher Antoy avait fait le déplacement depuis Redon pour l’occasion « Ma mission est d’aider les clubs lors de leur création et dans leur fonctionnement. BNI c’est une méthode, je les aide à la déployer. Les membres doivent être assidus et s’approprier la devise « qui donne reçoit ». Et pour Matthieu Gordien, la formule fonctionne « Depuis le mois d’avril j’ai donné 16 recommandations et j’en ai reçu 11, ce qui m’a généré plus de 13 000 euros de chiffre d’affaires. C’est comme si j’avais 22 commerciaux qui travaillaient pour moi ! ».

L’évènement contribuera peut-être à l’intégration de nouveaux membres. Le groupe vise les 30 adhérents et 100 000 euros de chiffre d’affaires échangés mensuellement. BNI Rennes Métropole souhaiterait s’élargir en priorité au secteur du bâtiment et de la santé/bien-être.