Couverture du journal du 18/09/2020 Consulter le journal

CROEC – CONSEIL RÉGIONAL DE L’ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES

Stéphane KERDAT, Président de l’Ordre des Experts-Comptables de Bretagne et Damien CHARRIER, Président de l’Ordre des Experts-Comptables de Normandie

Assemblée générale des experts-comptables normands et bretons au Mont-Saint-Michel

Loi Pacte au cœur des échanges

C’est une première dans l’histoire de l’Ordre des experts-Comptables. Vendredi 20 septembre les régions Bretagne et Normandie, représentant 1 500 professionnels, ont organisé leurs Assemblées Générales en commun, le temps d’une journée au Mont-Saint-Michel. Au cœur des propos les opportunités offertes par la Loi Pacte.

Votée en mai dernier, la Loi Pacte offre à ces professionnels du chiffre l’occasion d’élargir leurs compétences, de renforcer leur rôle de conseil et de partenaire incontournable du chef d’entreprise.

« Full services » aux entreprises : La loi Pacte élargie la gamme des services. L’expert-comptable peut à présent être missionné pour le paiement aux fournisseurs, le recouvrement à l’amiable des créances… Cela complète le rôle déjà présent de règlement des impôts et des charges, dans une logique de « Full services », permettant aux entrepreneurs de déléguer l’ensemble du volet administratif à l’expert-comptable. Cela pouvant remplacer le DAF – Directeur Administratif et Financier- externalisé pour les TPE et PME.

Les honoraires de succès : Dans le cadre d’une cession d’entreprise, « un expert-comptable va recevoir une partie en honoraire forfaitaire fixe, mais il peut désormais aussi avoir des « honoraires de succès » sous forme de prime ou de pourcentage, » précise Stéphane Kerdat, président du Croec de Bretagne.

Spécialisation par secteurs : Les cabinets d’EC pourront également se spécialiser par secteur d’activité (exemple, le secteur agricole ou la santé) ou par domaine d’intervention technique (exemple, la gestion de patrimoine et évaluation). « Tout comme les avocats ont leur spécialisation, les experts-comptables peuvent avoir une expertise sur un métier, connaître les problèmes spécifiques aux coiffeurs, aux garagistes, aux associations.… Nous ne pouvions pas auparavant mettre ce domaine de compétence en avant. »

Reconnaissance des experts-comptables en entreprise : Avec la Loi Pacte ces derniers pourront adhérer à l’Ordre des experts-comptables. « Nous allons va passer de 20 000 inscrits à 40 000, cela va créer du lien entre ces professionnels des cabinets et des entreprises, et donner une autre force à la profession ».

Société SPE : Depuis 2015 et la Loi Macron, des SPE les Sociétés Pluriprofessionnelles d’Exercice peuvent être montées, pouvant réunir des Experts-comptables, avocats, notaires pour une complémentarité d’expertise. La loi Pacte permet aussi aux commissaires aux comptes de s’y joindre.

L’optimisme au bureau, et la marque employeur

Après le thème de la révolution numérique abordé lors de l’AG du CROEC Bretagne en 2017, puis en 2018 sur le management d’équipe, le thème de la journée de l’AG 2019 était sur un sujet actuel : le bien-être au travail et la marque employeur. Divers intervenants ont décliné leurs réflexions, qui au-delà d’une image ou de la réputation d’un cabinet pour recruter des futurs salariés, sont aussi un regard sur le travail d’équipe, sur les pratiques des salariés de longue date et employeurs, sur le travail du week-end… « C’est un travail de longue haleine de revoir ses méthodes, et d’améliorer la marque employeur. Mais il faut le dire, le métier d’expert-comptable est un métier réjouissant, riche de relations humaines, dans lequel nous utilisons la technologie numérique. D’ailleurs nous accompagnons les clients sur ces domaines du numérique à présent, il faut le faire savoir ! »

 

7Jours N°4988 – septembre 2019