Couverture du journal du 15/10/2021 Consulter le journal

Erwan Galesne pour « Entreprendre dans l’Ouest »

Le salon « Entreprendre dans l’Ouest* » prépare activement son édition 2021 au Parc des Expositions de Rennes, les 8 et 9 novembre. Après une mise en bouche digitale qui a connu un vif succès au mois de mai dernier, ce sera un rendez-vous en format phygital, couplant rencontres physiques et en ligne. Rencontre avec Erwan Galesne, le président de ce grand rendez-vous, pour évoquer les innovations et opportunités proposées par cet événement incontournable pour les entrepreneurs de l’Ouest.

Erwan Galesne président du salon « Entreprendre dans l’Ouest »

Erwan Galesne président du salon « Entreprendre dans l’Ouest » © Studio Carlito

La crise traversée depuis quelques mois a pu impulser un changement de cap – parfois un peu forcé, source de renouveau et de mouvement : projets de création pour des salariés à l’arrêt qui ont pris le temps de formaliser leurs idées, projets de développement ou d’évolutions pour les entreprises existantes, projets de reprise pour d’autres, etc. Plus que jamais en 2021, le salon Entreprendre dans l’ouest est là pour dynamiser l’économie bretonne, conçu depuis l’origine pour accompagner tous les entrepreneurs du territoire, et la diversité des projets.

 

EDO2

© EDO Archives 2019

Le secteur économique, comme la société dans son ensemble, a dû s’adapter aux conséquences de la crise de la Covid 19. On parle du « monde d’après », y a-t-il un « Entreprendre dans l’Ouest d’après » ?

Erwan Galesne : Les capacités de mutation et d’adaptation des acteurs économiques sont un gage de réussite, a fortiori dans un contexte de crise. Les outils qui accompagnent les dirigeants doivent évidemment suivre cette règle pour être efficaces et légitimes. Le salon « Entreprendre dans l’Ouest » n’y déroge pas et l’édition 2021 marque une évolution notable avec l’objectif de faciliter la participation de toutes les parties prenantes. Le modèle économique d’abord a changé, avec des formules tarifaires plus accessibles pour les exposants. Notre souhait est de faciliter l’accès à tous les exposants qui souhaitent proposer leurs solutions à un public qualifié d’entrepreneurs. Une offre commerciale attractive a été créée pour soutenir les jeunes entreprises de moins de 2 ans, avec 50% de réduction sur leur stand : 15 emplacements sont concernés par cette offre et j’invite les entrepreneurs concernés à nous contacter rapidement pour pouvoir bénéficier de cette offre. Enfin, nous avons pris en compte dans notre réflexion les difficultés que pouvaient rencontrer des exposants potentiels pour se projeter et investir dans un salon : nous avons décidé de réduire leur avance de trésorerie avec un règlement de leur stand en septembre. En d’autres termes, vous vous engagez maintenant mais vous payez plus tard ! L’organisation des espaces évolue également avec 3 villages thématiques : Je me lance, Je m’entoure, Je développe. Nous avons voulu casser les codes d’un salon « classique » : la scénographie et le décor renforceront l’aspect convivial. Le nouveau format du salon facilitera l’accès des visiteurs aux services attendus, avec un espace d’animations dédié à la thématique au cœur de chaque village. Les exposants y gagneront aussi en lisibilité.

Le sens de circulation permettra également au visiteur de passer devant tous les stands, ce qui est un véritable atout pour les exposants, mais également pour les participants qui auront accès à toutes les opportunités d’accompagnement, de services et de développement. Nous souhaitons inspirer les entrepreneurs en leur donnant une vision globale des possibilités offertes par un
événement construit pour eux et avec eux.

L’édition 2021 est présentée comme physique ET digitale : qu’est-ce que cela signifie ?

Erwan Galesne : Cela fait partie des nombreuses innovations mises en œuvre cette année. L’expérience réussie de l’édition digitale les 17 et 18 mai derniers doit être poursuivie : avec plus de 1 500 participants, dont 70% qui n’étaient jamais venus au salon. Une forte régionalisation est également à noter avec 14 points de moins pour les visiteurs provenant d’Ille-et-Vilaine en comparaison de l’édition physique habituelle. De même, l’appropriation ces derniers mois des outils digitaux par le monde du travail nous a conduit à proposer un événement hybride pour celles et ceux qui ne pourraient pas se déplacer physiquement : le salon viendra à eux pour leur permettre de participer au programme d’animations et rencontrer nos exposants à distance. Une solution gagnant / gagnant pour les exposants comme pour les visiteurs, et la possibilité pour Entreprendre dans l’Ouest d’élargir encore un peu plus son influence !

Quels sont les temps forts prévus cette année sur Entreprendre dans l’Ouest ?

Erwan Galesne : En plus des nombreuses animations et interventions d’experts prévues sur chaque village thématique, nous renouvelons le lundi soir la Soirée Prospective sur le thème « Le monde et l’entreprise de demain », plus que jamais à l’ordre du jour. Le mardi, en parallèle d’Entreprendre dans l’Ouest se tiendra un événement spécial franchisé avec Franchise Event : là encore, l’objectif est de faciliter et d’optimiser la participation des franchiseurs avec un événement sur une seule journée pour les exposants venus de plus loin et souhaitant élargir leur réseau dans le Grand Ouest.

1 500 participants à l’édition en ligne en mai 2021, dont 70% qui n’étaient jamais venus au salon

L’économie locale est-elle au rendez-vous ? Quelle est la tendance ?

Erwan Galesne :Les entrepreneurs bretons sont restés très dynamique, ce qui ne me surprend absolument pas. Ils ont su rester mobilisés malgré la tempête. Si on prend l’exemple de l’Ille-et-Vilaine, on compte en 2020 6 393 entreprises créées (en création ou reprise), soit une hausse de 1,1% par rapport à 2019, principalement dans les secteurs du commerce et des services. Dans le contexte que l’on sait, c’est tout à fait exceptionnel et tellement encourageant. Sur ce nombre, 2 201 sont des créations en micro-entreprise, soit environ 34% des immatriculations. Autant d’entrepreneurs à accompagner et à conseiller : c’est la raison d’être du salon « Entreprendre dans l’Ouest », tout en permettant d’accélérer la mise en réseau des dirigeants pour booster leur développement. Ils l’ont bien compris : au moment où je vous parle, déjà 60 exposants ont confirmé leur participation.

 

Quelques chiffres

7 000 Visiteurs : Dirigeants, repreneurs, créateurs, indépendants, artisans, jeunes entrepreneurs, commerçants, startups

100 Exposants : Banques, territoires, assurances, équipements, conseils, services aux entreprises…

150 Experts : Avocats, experts-comptables, chambre de métiers et de l’artisanat, chambre de commerce et d’industrie…

60 Animations & rencontres : Sessions de networking, conférences, pitch de projets, soirées thématiques, ateliers, concours et trophées