Couverture du journal du 25/11/2022 Consulter le journal

Le podcast vidéo : nouveau vecteur d’influence – Entretien avec François Allet et Mehdi Brodin, co-fondateurs de Tête de Tigre

Le marché du podcast explose en France, accéléré sans doute par la période de confinement. 1 Français sur 3 en écoute régulièrement. Le Rennais François Allet a lancé le sien, Serial Entrepreneurs, en 2017, rejoint quelques mois plus tard par Mehdi Brodin. Depuis décembre 2018, beaucoup de leurs émissions sont filmées, un choix plébiscité par le public. Ce succès conduit aujourd'hui les deux complices à se mettre au service des entreprises avec leur agence Tête de Tigre.

François Allet et Mehdi Brodin, co-fondateurs de Tête de Tigre, podcast

François Allet et Mehdi Brodin, co-fondateurs de Tête de Tigre © Studio Carlito

Le podcast est devenu un format incontournable. Mais de quoi parle-t-on exactement ? D’après la définition du Larousse il s’agit d’une émission de radio ou de télévision qu’un internaute peut télécharger et transférer sur un baladeur numérique, bref un replay. Jusque là, rien de très excitant finalement. Non, l’enthousiasme autour de ce format se concentre plutôt autour de ce que l’on appelle le podcast « natif » qui jouit d’une liberté de création qui n’est pas forcément permise à l’antenne et accessible à tous, un peu comme la radio libre en son temps. Maintenant que le concept est éclairci, il est plus facile de comprendre l’engouement des créateurs de contenus.

Serial Entrepreneurs, le « laboratoire » de Tête de Tigre

Le podcast lancé par François Allet compte bientôt cinq années d’existence et de belles têtes d’affiche : le publicitaire Jacques Séguéla, Anthony Bourbon CEO de Feed vu dans l’émission de M6 « Qui veut être mon associé », Nicolas Sabatier co-fondateur de Time for the planet ou encore l’ex-athlète Taïg Kris devenu entrepreneur tech.

L’écoute de podcasts natifs concerne désormais 1/3 des Français de 18 à 64 ans

Au total, près de 80 épisodes. Un projet mené avec passion par le jeune homme de 25 ans « J’ai lancé ce podcast après mes études au Digital Campus. J’étais alors en alternance au Village by CA, un accélérateur de startups, et je côtoyais quotidiennement des entrepreneurs. J’ai eu envie de mettre en lumière leurs parcours et Serial Entrepreneurs est né. Mehdi, avec qui j’ai fait mes études, m’a rejoint quelques mois après pour ajouter l’aspect vidéo au podcast ». « Beaucoup confrontent le podcast et la vidéo, comme si le premier allait remplacer le second » analyse François Allet « Alors que ce sont deux formats complémentaires. Filmer un podcast permet de le proposer pour différents usages, écoute ou visionnage. La vidéo apporte en plus la capacité de décliner l’émission sur tous les réseaux sociaux, aussi bien Instagram, que TikTok… ». « La vidéo rajoute de la viralité au média », confirme Mehdi.

Podcast

Podcast avec Taïg Kris (Athlète et entrepreneur)©DR

Communication, pub, sponsoring, le podcast comme eldorado

Si au départ, François Allet et Mehdi Brodin contactaient les entrepreneurs pour les inviter dans l’émission, aujourd’hui ils ne reçoivent pas moins d’une cinquantaine de demandes entrantes par semaine venant des services de relations presse ou des entreprises directement « De plus en plus d’agences RP intègrent les podcasts au même niveau que les médias traditionnels et certaines vont même préférer le format podcast. » La monétisation par la publicité prend d’ailleurs beaucoup d’essor. Les plateformes hébergeant les podcasts comme Anchor, Acast ou le français Ausha – « Je ne sais pas pourquoi elles commencent toutes par un A » plaisante Mehdi – se font également régies publicitaires. Elles intègrent nativement des publicités aux podcasts « Le coût par clic est beaucoup plus rémunérateur que sur YouTube, entre quinze et cent euros pour 1 000 clics, car l’audience est jugée plus qualitative ». Autre phénomène émergeant, le sponsoring de podcast.

Aux États-Unis le marché publicitaire du podcast explose

Un phénomène déjà bien installé outre-Atlantique « La monétisation des podcasts existe depuis très longtemps aux États-Unis, ils ont 10 ans d’avance sur le sujet. » Des podcasts américains sont même rachetés par de grands groupes à l’instar de Spotify qui a racheté la licence de The Joe Rogan Experience, une acquisition estimée par le New York Times à 200 millions de dollars.

François Allet et Mehdi Brodin, co-fondateurs de Tête de Tigre podcast

François Allet et Mehdi Brodin, co-fondateurs de Tête de Tigre © Studio Carlito

Le meilleur Podcast pour vous ?

François Allet : « Un bon moment » de Kyan Khojandi. Le créateur et acteur principal de la série Bref. de Canal Plus a monté ce podcast avec Navo. Ils accueillent des artistes pour parler de tout et de rien, comme une discussion entre potes. Le podcast est filmé. J’aime beaucoup la manière dont ils mènent les interviews, leur bienveillance. C’est un bon moment comme son nom l’indique, rythmé et fluide sur des formats de 1h/1h30.

Mehdi Brodin : « Le floodcast » de Florent Bernard et Adrien Ménielle – c’est un talk-show humoristique où des invités du monde culturel échangent sur des faits divers insolites et des anecdotes personnelles. Des invités qui peuvent venir du monde du web, de la scène, de la télévision ou du cinéma. Ils seront au MEM à Rennes le 1er octobre, mais malheureusement c’est déjà complet.

Une personnalité inspirante ?

François Allet : Mouloud Achour et ses longues conversations / interviews dans l’émission clique sur Canal Plus – tout est parfait pour moi. Les techniques de l’interview, le format de l’émission m’inspirent beaucoup.

Mehdi Brodin : Casey Neistat a bercé ma créativité pendant de longues années (réalisateur, producteur de cinéma, créateur de vidéos diffusées sur sa chaine YouTube qui comptabilise plus de 12 millions d’abonnés et 2,3 milliards de vues). Il y a quelques années il produisait une vidéo par jour, où l’on pouvait suivre la vie quotidienne de quelqu’un qui vit à New York. Un tour de force narratif de raconter quelque chose avec… rien.

Tout le monde veut son podcast !

Avec un podcast classé dans le top 30 des podcasts « Entrepreneuriat » les plus écoutés en France, 10 000 écoutes mensuelles, François Allet et Mehdi Brodin ont imposé leur légitimité sur le secteur « l’effervescence autour du podcast nous a fait réfléchir et nous a poussés à monter notre boite pour aller plus loin. Aujourd’hui les marques veulent lancer leur podcast pour partager des astuces, démontrer leurs expertises, mettre en valeur leurs collaborateurs, tant pour de la communication interne, qu’externe. Nous sommes là pour les aider à lancer leur podcast, à réaliser les premiers épisodes et surtout travailler avec eux la stratégie et, bien sûr, le fond, car le plus important reste la qualité du contenu. » L’agence est également spécialisée dans la création de vidéo.

Et demain ?

« Outre Serial entrepreneurs, nous allons créer de nouveaux formats. Toujours avec l’idée de réaliser des projets passions que l’on pourra décliner auprès des entreprises qui souhaitent, elles aussi, proposer ce type de format. À venir, des masterclass, captations de talks, et un projet qui nous tient particulièrement à cœur, la réalisation et la production de documentaires. » La jeune entreprise, fraichement installée dans les locaux de l’agence digitale Make The Grade, place de Bretagne à Rennes, prévoit de recruter dès 2023.

L’incroyable essor du podcast

Les podcasts affichent une forte évolution des courbes d’écoutes depuis deux ans chez tous les publics. D’après une étude de CSA – Havas Paris, elle bondit de 10 points sur l’ensemble du panel interrogé entre 2019 et 2021. Entre 2020 et 2021 on constate une augmentation de 11 points chez les cadres, 6 points chez les – de 35 ans, 5 points dans les foyers avec enfant(s). L’écoute de podcasts natifs concerne désormais 1/3 des Français de 18 à 64 ans. Près de 80% des auditeurs hebdomadaires déclarent que le podcast est ancré dans leur quotidien contre 74% en 2020. 84% estiment que l’écoute de podcast les a déjà éclairés sur des sujets de société. Ce nouveau média va même plus loin : 74% déclarent avoir changé d’avis ou de regard sur un sujet après l’écoute d’un podcast. 87% des auditeurs hebdomadaires estiment que proposer des podcasts est un bon moyen de communiquer pour une marque. Et 78% seraient intéressés pour que les marques ou les entreprises qu’ils aiment proposent leurs propres podcasts.