Couverture du journal du 17/09/2021 Consulter le journal

Les glaces Moustache conquièrent l’hexagone

Sylvie Bondil, la dirigeante des Fameuses glaces de Saint-Malo, développe depuis 2018 un réseau de boutiques avec sa marque Moustache. Ils seront bientôt trente franchisés en France, un chiffre en pleine croissance. Une implantation de « master franchisé » à l’international est à l’étude.

Sylvie Bondil glaces Moustache Saint-Malo

Sylvie Bondil dirigeante des glaces Moustache de Saint-Malo ©Studio Carlito

Avant de débarquer à Saint-Malo et d’inonder le marché de ses fameuses glaces, Sylvie Bondil passe 23 ans… dans la chaussure. À Paris, elle est successivement directrice des marques Pataugas et Mosquitos. Lorsqu’elle pose ses valises dans la cité corsaire, cette Charentaise d’origine ambitionne de racheter une entreprise. Mais la chose n’est pas aisée et elle fonde finalement une société de conseil en développement commercial et marketing. Hasard ou coïncidence, l’une de ses missions la mènera à réaliser son rêve. Alors qu’elle travaille sur un concept de magasin de produits régionaux pour l’agence immobilière Cherel, elle fait connaissance de l’un des fournisseurs sélectionnés pour approvisionner le shop in shop : il s’agit des glaces Sanchez de Saint-Malo… C’est le début de l’aventure gourmande pour Sylvie Bondil. Le gérant du laboratoire de glace lui propose de travailler avec lui comme apporteur d’affaires. L’idée est d’utiliser ses talents marketing et commerciaux pour créer une marque de glace. Un challenge que Sylvie Bondil décide de relever : « J’avais très envie de m’orienter vers l’agro-alimentaire alors quand il m’a fait cette proposition, je me suis dit que c’était une super occasion ».

Création d’une marque de A à Z

Sylvie Bondil, l’experte marketing, se lance alors dans la création d’une marque qui veut séduire les gourmands les plus exigeants « Je voulais un produit qui rappelle l’enfance, très gourmand et haut de gamme. » Profitant du savoir-faire du laboratoire de glaces, elle crée en cette année 2014 une marque facilement identifiable par son univers classieux, noir et or, estampillé d’un nom évocateur de ces moments gourmands où l’on s’en met plein les babines : les glaces « Moustache ». Mais les débuts de la commercialisation s’avèrent délicats. Les relations avec le gérant du laboratoire ne sont pas aisées. Finalement ce dernier prend la décision de vendre et propose l’affaire à Sylvie Bondil en 2015.

« Lorsque je suis arrivée en Bretagne, ma première idée avait été de racheter une entreprise, si possible dans l’agro-alimentaire… l’occasion se présentait finalement, alors j’ai accepté. »

Les fameuses glaces de Saint-Malo

« Ce laboratoire que j’ai racheté le 1er avril 2016 est lié à un homme que j’admire beaucoup : Gérard Sanchez. ». Effectivement, les glaces Sanchez sont une institution à Saint-Malo depuis 1992. Gérard Sanchez a fait de sa boutique un glacier incontournable en l’espace de 3 ans. Il a créé 120 recettes et conquis les papilles des petits comme des grands, impatients d’aller déguster le Graal des glaces lors de leur balade dans l’Intra-Muros.

« Il faisait sa production la nuit et sa vente le jour, un homme incroyable qui dormait 2 heures par nuit. En une soirée, il pouvait faire 5000 francs à 1 franc la glace ! », souligne, admirative, Sylvie Bondil. Un rythme (trop) soutenu qui lui fera vendre son affaire au bout de 3 ans. Différents repreneurs se succèdent et en 2009, les activités du glacier sont séparées en 2 entités juridiques distinctes : d’un côté la production, de l’autre le glacier. Le laboratoire est alors déménagé sur le port de Saint-Malo, laboratoire dont Sylvie Bondil fait l’acquisition.

30 boutiques de franchisés Moustache seront ouvertes d’ici la fin de l’été

Les débuts sont semés d’embûches… Le laboratoire s’avère vétuste et Sylvie Bondil découvre même une menace d’éviction des services vétérinaires ! Heureusement la cheffe d’entreprise est une battante. Elle prend les choses en main : « J’ai travaillé main dans la main avec les services vétérinaires et remué ciel et terre pour trouver les financements nécessaires à la construction d’un nouveau laboratoire. » Pari réussi avec la sortie de terre en 2018 d’un nouveau laboratoire de 1 200 m2 sur 4 400 m2 de terrain. Coût de l’opération : 1,5 million d’euros.

 

Sylvie Bondil dirigeante des glaces Moustache de Saint-Malo

Sylvie Bondil, dirigeante des glaces Moustache de Saint-Malo © Studio Carlito

Le retour du maître

« Quand on a emménagé en janvier 2018, j’ai appelé Gérard Sanchez. Je souhaitais avoir le meilleur professionnel avec moi pour réinventer notre catalogue de glaces. Il a accepté et nous avons travaillé sur des recettes actuelles correspondant au désir des consommateurs : produits moins gras, moins sucrés, nouveaux parfums. On a tout remis à plat. Cela a été un travail énorme », se rappelle Sylvie Bondil.

L’entreprise obtient également une certification bio et lance une gamme vegan, un véritable challenge, car les crèmes glacées sont réalisées avec du lait, de la crème et des œufs ! « La difficulté était extrême !

Les copains de Gérard, meilleurs ouvriers de France, lui conseillaient de laisser tomber l’idée…

Mais j’ai insisté. Gérard a un talent incroyable, il travaille un peu comme un chimiste. Et donc après 6 mois de test, on a sorti une gamme vegan hyper crémeuse, onctueuse sans trace animale à l’intérieur… Une véritable prouesse technique. » Les nouveautés sont complétées par une gamme de smoothies glacés à base de jus de fruits et légumes pressés à cru.

La success-story des glaces Moustache

L’été 2018, c’est aussi la création du premier magasin Moustache, et ce ne sera pas le dernier, car devant le succès immédiat du concept, Sylvie Bondil franchit rapidement le pas de la franchise.

« À l’ouverture du premier magasin à Binic, je me suis postée à la sortie et j’ai vu que les gens adhéraient fortement au concept. Il se passait vraiment quelque chose avec cette enseigne… et l’idée de multiplier les magasins à travers une franchise m’est alors venue ! N’y connaissant rien, je suis allée consulter un avocat, puis j’ai fait la promotion des boutiques Moustache sur le site https://toutelafranchise.com/. J’ai mis en ligne la présentation le 1er octobre 2018 et dès l’après-midi, j’avais des demandes d’informations ! Depuis il y a environ 17000 personnes qui se sont connectées et j’en ai renseigné de manière directe 3500 ! Concrètement, nous serons à une trentaine de boutiques franchisées d’ici la fin de l’été. L’année prochaine, il y aura certainement une explosion du nombre de boutiques que nous allons ouvrir, car beaucoup de projets étaient suspendus en raison de la crise sanitaire. »

Les projets ?

« En 2022, nous allons essayer de nous implanter dans des villes importantes comme Bordeaux, Lyon et Marseille. Et puis côté international, l’idée c’est de mettre en place des « masters franchise » (céder à un partenaire local le droit de développer une enseigne ndlr). » Sylvie Bondil souhaite aussi développer la sous-traitance pour les acteurs de l’agro-alimentaire breton : « je leur propose de prendre leurs matières premières, leur identité visuelle et d’en faire une glace à leur nom vendue en grande distribution. » Ils ont déjà été séduits : les yaourts Malo, le cidre Val de Rance, les cafés Coïc… Un projet d’extension du laboratoire est également à l’étude.

 

Le laboratoire « les Fameuses glaces de Saint-Malo » pro- duit des glaces artisanales à destination des restaurants, des grandes enseignes et de son réseau de glaciers Moustache.

LA question à Sylvie Bondil

Quel est votre parfum préféré ?

Le Banoffee ! La Banoffee Pie est à l’origine une tarte anglaise composée d’un biscuit sec avec de la banane, de la confiture de lait et du sablé dessus. C’est une gourmandise que l’on a traduite en glace pour un client franchisé. Gérard Sanchez est arrivé un matin avec un régime de bananes sous le bras. Il a d’abord réalisé une crème glacée banane somptueuse dans laquelle il a mis du croquant de chocolat, du coulis de caramel beurre salé et du sablé sur le dessus… Le lendemain il a décidé d’ajouter à la recette des lamelles de bananes dorées au beurre. C’est énorme, j’adore !