Couverture du journal du 21/01/2022 Consulter le journal

Unseenlabs et Cailabs : un projet commun innovant et expérimental, financé par l’armée à hauteur de 5,5 millions d’euros

Florence Parly, ministre des Armées, a annoncé au Forum innovation défense, l’expérimentation d’un système de télécommunication satellitaire, porté par les deux entreprises rennaises Unseenlabs et Cailabs.

Magazine 7 Jours Bretagne logo

Jonathan et Clément Galic de Unseenlabs, et Jean-Francois Morizur de Cailabs ©Studio_Carlito_7JOURS

Le projet se nomme KERAUNOS (signifiant « foudre » en grec ancien), et vise à expérimenter une liaison de communication optique innovante, haut débit, entre un nano-satellite et une station sol compacte. L’Agence de l’innovation de défense (AID) finance à hauteur de 5,5 millions d’euros ce projet d’accélération de l’innovation qui constitue une première expérimentation mondiale.

La transmission de données se fera depuis un nano-satellite de 10kg, conçu et lancé en orbite basse par l’entreprise Unseenlabs –> retrouvez le portrait de l’entreprise et ses fondateurs Jonathan et Clément Galic, ici

Cailabs intervient sur la partie optique. –> retrouvez le portrait de l’entreprise et son fondateur Jean-François Morizur ici

La liaison optique, par rapport à la liaison radio habituellement utilisée, comporte de nombreux avantages : le débit, la discrétion et l’affranchissement du partage des fréquences d’émission entre différents utilisateurs. Cependant, la turbulence de l’atmosphère produit des perturbations sur la transmission des données envoyées depuis le satellite qu’il convient de corriger au niveau du récepteur sol. KERAUNOS permettra d’expérimenter ces liaisons avec ces contraintes de turbulence atmosphérique. Son succès rendrait possible un déploiement rapide de communications laser sur des plateformes mobiles, terrestres, navales ou aériennes, et à terme s’intégrer aux futurs systèmes satellitaires du ministère des Armées.

Conformément aux orientations du Président de la République, Florence Parly, ministre des Armées, a fait de l’espace une priorité stratégique de défense. La Loi de programmation militaire (LPM) y consacre 4,3 milliards d’euros sur la période 2019-2025. Dans ce cadre, un satellite de télécommunication Syracuse et 3 satellites de renseignement CERES ont été lancés avec succès les 24 octobre et 16 novembre 2021